J’ÉTAIS DANS MA MAISON …

Huis clos de femmes en quête de vérité

… ET J’ATTENDAIS QUE LA PLUIE VIENNE

Distribution

Co-production :



Soutien :




Synopsis

1 famille, 3 générations, 5 femmes

Elles ont passé leur vie à attendre le retour d’un homme.
La pièce commence alors que ce fils-frère semble être rentré.
Trop occupées à imaginer la mise en scène de ces retrouvailles, elles n’ont pas vu les années passer.
Se sont-elles interdit de vivre leur propre vie ?
Ont-elles choisi cette attente ? La faute à qui ?
Chacune souhaite nous livrer sa « version des choses ».

Intention

Ce texte fleuve à l’écriture ciselée permet d’aborder nos liens au transgénérationnel : la tradition, le jugement des siens, le non-dit, le dévouement à l’autre, le sens du devoir et la transmission d’une lignée, notamment de femmes.
Aborder la place dans la famille et en conséquence dans la société : celle qu’on nous laisse, celle qu’on ose prendre.

Le parti pris choisi est d’utiliser l’absurdité de l’attente et de jouer à comment on sort de la répétition : Celle du poids des générations et celle du théâtre qu’elles se jouent entre elles.




Le décor est une œuvre d’art dont l’habillage en bois s’est fait en Récup’Art. Le sculpteur-performeur Karlito a assemblé des morceaux de meubles collectés auprès de la population pendant les résidences pour réaliser cet escalier, qui porte donc à lui seul de multiples histoires de familles.
Ce décor a été réalisé dans les ateliers du Moulin du Roc - Scène Nationale à Niort.




Infos pratiques

  • Voir le dossier de création
  • Ce spectacle n'est actuellement plus en diffusion

    L’Aînée : Ce que nous faisons, le reste de la nuit, toute cette nuit, aujourd’hui, la nuit de son retour, le jeune frère, ce qu’on fait, on ne se couche pas, on chante notre chanson, on danse notre danse un peu lente, toutes les cinq (…)
    notre pavane pour le jeune homme, cette histoire-là.